Actualités

Quel honneur !

J’ai voulu partager cette vidéo car c’est toujours un moment très agréable d’être cité dans un média.
Je voudrais remercier Laure Laure Lapègue, Chris Simon et Bookscritics pour cette vidéo.

https://bookscritics.net/

https://www.youtube.com/channel/UCej6k5ARIIX4D6JRQDWcB2g

https://laure-lapegue.iggybook.com/fr/

http://chrisimon.com/

https://www.scoop.it/t/publier-en-numerique

Qui sommes nous ?

 

Read more

Ce sera mon premier post de cette année, pour vous souhaiter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2018.

Je tenais à vous remercier pour tout le soutien que vous m’avez témoigné tout au long de l’année 2017. Vous qui avez acheté les livres, qui les avez lus et, pour certains d’entre vous, qui m’ont envoyé votre témoignage. Je suis toujours émerveillé par vos commentaires. Cela me touche beaucoup.

Cette année 2018, il y aura plein de choses. Je suis reparti vagabonder sur le chemin de la fiction et j’espère pouvoir à nouveau vous surprendre. De nouveaux personnages mais aussi des anciens qui n’ont pas fini de raconter des histoires. Un salon à la fin du premier trimestre, peut-être plusieurs, on verra. Et surtout l’envie de vous rencontrer encore.

J’espère aussi et surtout pouvoir vous tenir informés à travers ce blog, peut-être quelques vidéos sur la plupart des réseaux sociaux. Ça représente beaucoup de travail et j’espère que je pourrai tenir la cadence au milieu de l’écriture.

À très bientôt donc et encore une fois, tous mes vœux pour cette nouvelle année 2018.

Read more

BOSTON FAMILY 1

« Bonjour, C’est Angélique, on s’est rencontrés lundi dernier sur le Salon du Livre…
Comme promis je vous fait un retour sur votre livre que j’ai fini ce week-end.
J’ai vraiment adoré: l’histoire, les personnages, le lieu, l’époque… et toutes les références historiques d’événements que je connaissais déjà ou pas du tout ce qui m’a permis d’apprendre pas mal de choses.

J’avoue que j’ai commencé à le lire prudemment, car j’avais peur de justement me retrouver avec plus de références historiques que d’histoire mais au contraire celles-ci sont bien amenées et permettent de mieux comprendre l’intrigue. Je me suis retrouvée immergée dans la vie du couple Avallon auquel on s’attache très vite et avec qui on partage peine lorsqu’ils perdent tout, joie quand petit à petit la chance leur sourit ou encore peur, lorsqu’ils évoquent les possibilités de guerre future alors que nous, lecteurs, savons ce qui va arriver par la suite.

Le seul point « « « « négatif » » » » (je mets plein de guillemets parce qu’il n’est rien à côté de tous les points positifs) serait peut être qu’on ne revient jamais au « présent » c’est à dire qu’on ne sait jamais ce que Louis Avallon, qui découvre son histoire, ressent à sa lecture. Peut-être que nous le saurons dans les autres saisons que je vais m’empresser d’acheter cette semaine car vous aviez raison, j’aurais dû toutes les acheter lundi! J’ai un peu triché j’avoue et j’ai regardé sur internet ce qui s’était passé le 22 juillet 1934 à Chicago car je ne pouvais pas attendre !!!

J’ai aussi laissé un commentaire positif sur Amazon et vous méritez vraiment d’avoir plus qu’un petit stand au Salon du Livre, car en plus d’une bonne histoire, vous avez une très jolie plume. Grâce à vous, j’ai pu imaginer Susan dessiner des cuisinières, William vendre des châtaignes, Junior se cacher derrière les buissons, le stand O&A à l’exposition universelle…

Je vous souhaite la réussite et je suis sûre que vous l’aurez.
Merci beaucoup pour cette lecture!
Amicalement,
Angélique »

Read more

Voilà, le salon de Paris est terminé. Ce salon n’était pas comme les autres, c’était mon premier salon du livre.
J’ai fait beaucoup de salons dans ma vie en tant qu’exposant, et celui-ci comme les autres, je l’ai abordé de la même manière : « ne m’attendre a rien ». Et ce qui devait arriver arriva. À l’instar d’un des principaux sujets de mon roman, j’ai fait des rencontres. J’ai rencontré des éditeurs, des auteurs et j’ai surtout rencontré des lecteurs. Certains de ces derniers avaient déjà lu le roman, mais beaucoup d’autres le découvraient. C’est là qu’il s’est passé quelque chose d’extraordinaire. Ces futurs lecteurs ont discuté avec moi, ont posé tout un tas de questions auxquelles parfois je n’avais pas forcément de réponse. Et le plus incroyable, c’est qu’ils ont acheté le roman juste parce qu’ils avaient eu une conversation avec l’auteur.
On ne se connaît pas, je ne connais pas leur goût, rien ne supposait qu’ils achètent mon livre. Des millions de livres sont disponibles sur le salon, et c’est le mien qu’ils choisissent ! Qu’est-ce qui pourrait me rendre plus heureux ?
C’est aussi pour moi le début de l’angoisse. Vont-ils apprécier le roman, ou le jeter au chien ?
J’ai un début de réponse avec Angélique. Croisée au hasard, conversation de quelques minutes, et elle repart avec le livre sous le bras en me promettant de me donner son avis…

Je vous laisse découvrir son commentaire.

Enfin je réponds ici aux questions les plus fréquentes qui m’ont été posées sur le stand :

Le roman est-il en anglais ?

Pour le moment il n’est publié qu’en français.

Êtes-vous d’origine américaine ?

Pas du tout, je suis né dans la région parisienne.

Est-ce une histoire vécue ?

Absolument pas, c’est de la pure fiction. Tous les personnages et l’histoire de fond sont purement imaginaires.

Y a-t-il beaucoup, voire trop, de références historiques ?

Il y en a, mais elles ne sont là que pour mieux comprendre l’époque et les décisions des personnages. Ce n’est pas un roman historique, c’est une aventure dans l’histoire.

Y aura-t-il une suite ?

Non, cette saga en trois volumes est terminée. Mais je ne dis pas que ses personnages ne vont pas vivre d’autres aventures.

Read more